Communiqué de presse : Partenariat entre SBL, PALU et ACC en vue du renforcement des pratiques juridiques à l’attention des juristes africains du continent et de la diaspora, des notaires, des avocats, ainsi que des étudiants en droit à travers des stages en Afrique, au Royaume-Uni et aux États-Unis d’Amérique

Le 25 janvier 2017 à Arusha, en Tanzanie, la Société des avocats noirs (Society of Black Lawyers) (SBL), l' Union panafricaine des avocats (PALU) et la Coalition pour une Cour africaine des droits de l'homme et des peuples efficace  (ACC) ont joint leurs efforts pour offrir aux juristes africains du Continent et de la diaspora ainsi qu'aux étudiants en droit des opportunités qui leur permettront d'enrichir leurs expériences à travers des stages en Afrique, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Ce projet vise la facilitation des échanges entre les étudiants en droit du premier et second cycle, les avocats et les notaires stagiaires et pleinement qualifiés, dans le cadre de stages ou d’une insertion au sein des bureaux de PALU et de l'ACC toutes basées à Arusha, en Tanzanie. Lors de la deuxième phase qui pourrait avoir lieu au cours de la deuxième année de ce projet, il est prévu que le personnel et les stagiaires de PALU et de l'ACC effectuent des stages pratiques au sein des cabinets juridiques et d'avocats au Royaume-Uni et aux États-Unis. Ces stages permettront de renforcer l'expertise en matière de rédaction de plaidoiries, préparation de procès, travail administratif et recherche documentaire pertinente pour l'action de ces deux organisations ainsi que de réaliser tout autre travail jugé nécessaire par elles.. Sous réserve d'un accord écrit entre lesdites organisations, l’effectif mensuel des stagiaires pour le compte d'une année s’élèvera au moins à deux et au plus à 16.

« Nous souhaitons que ce soit un partenariat et une coopération réussis, et des opportunités d'ouverture pour les étudiants, les juristes et les avocats de la diaspora et de l'Afrique ». Donald Peter Herbert O.B.E., Président de la SBL.

« Ce partenariat constitue une nouvelle ère d'apprentissage et de partage d’expériences entre les juristes noirs, ceux de la diaspora et les militants des droits de l’homme en vue de la promotion des droits de l’homme en Afrique » Dieu-Donné Wedi Djamba, Secrétaire exécutif de l'ACC.

« La diaspora se présente comme la sixième région de l'Afrique et nous sommes très heureux de savoir que ces trois organisations africaines à savoir une organisation de la diaspora et deux basées sur le continent travaillent de concert en faveur de la promotion concrète des moyens de coopération et de collaboration. L’objectif d’une telle action consiste en la mise sur pied d’un modèle pratique à l'attention de l'Union africaine, de ses États membres, de certains fragments des associations professionnelles, de la société civile, etc. Ce modèle servira à promouvoir une collaboration entre la diaspora et les organisations basées sur le continent » Donald Deya, Directeur exécutif de PALU.

Écoutez ci-dessous pour l'intégralité de cette déclaration conjointe:

SBL, PALU & ACC Joint Partnership from Pan African Lawyers Union on Vimeo.

PALU félicite ces trois organisations pour ce partenariat noué et en appelle à une collaboration plus accrue entre la Diaspora et l'Afrique, en vue de la promotion du droit et de la profession d’avocat, de l'état de droit, de la bonne gouvernance, des droits de l’homme et des peuples et du développement socio-économique du continent africain.

Pour plus d'informations au sujet de votre participation à cette formidable opportunité, bien vouloir nous contacter :

Au Royaume-Uni :

Donald Peter Herbert O.B.E, Société des avocats noirs (SBL) ; Courriel : pherb5law@aol.com

En Afrique :

Donald Deya, Union panafricaine des avocats (PALU) ; Courriel : secretariat@lawyersofafrica.org

Dieu-Donné Wedi Djamba, Coalition pour une Cour africaine des droits de l'homme et des peuples efficace (ACC) ; Courriel : executivesecretary@africancourtcoalition.org

 

Comments are closed.